Boeuf bourguignon

Recette terroir

Say it with beef            En cette période de froid, rien de tel qu’un boeuf bourguignon pour réchauffer les entrailles. De quoi s’agit-il? C’est un ragoût de viande de boeuf marinée et cuisinée au vin rouge (bourgogne de préférence). Contrairement à ce que certains prétendent (tu mets tout dans la gamelle, tu fais mijoter 3 heures et c’est bon!), je prône la version travaillée, un peu longue je l’admets, mais qui garantit un résultat proche de la perfection, selon mon critère essentiel: le goût!

Autant l’annoncer tout de suite, il ne s’agit nullement d’une recette diététique. Comme il est acquis que le plaisir ne fait pas grossir, cette recette ne vous fera pas prendre 1 gramme, puisqu’il s’agit de plaisir, de plaisir et de plaisir.

Quels morceaux?

Les connaisseurs recommandent le gîte, le jumeau à pot-au-feu, le paleron, la macreuse, les basses côtes ou encore le collier. Si vous n’êtes pas adepte de la viande gélatineuse, évitez le gîte.

J-1, la marinade

Pour moi, un boeuf bourguignon digne de ce nom passe par la case marinade dans du vin. Mais je n’ai pas encore essayé la recette de Thierry Marx, qui, lui, fait mariner la viande dans de l’eau gazeuse pour l’attendrir. La marinade est traditionnellement composée d’un bouquet garni, de carottes, d’oignon planté de clous de girofle, d’ail, d’épices de type quatre-épices ou de poivre d’alep (voir l’article que j’ai écrit à ce sujet pour la Ferme du Clos d’Elogette. « Tout savoir sur le poivre » par Marie Devellereau) et de vin rouge bien entendu. La marinade va parfumer la viande, la colorer, et est censée l’attendrir. La tendreté de la viande étant l’enjeu principal de la recette, je traite ce sujet avec des pincettes;-)

Boeuf bourguignon par Marie DevellereauRéussir le boeuf bourguignon en 5 étapes

  1. Blanchir et rissoler des allumettes de lardons fumés. Réserver. Nettoyez et émincez les champignons de Paris et faites les revenir à feu vif pour qu’ils perdent leur eau de végétation sans trop se ramollir.
  2. Glacer les oignons. Les faire dorer dans du beurre, puis ajouter autant de sucre que de sel (1 cuillère à café). Couvrez d’eau et faites dorer jusqu’à complète évaporation de l’eau. Les oignons vont caraméliser doucement.
  3. Marquez la viande (faire colorer les morceaux dans un mélange beurre / huile), puis retirez les morceaux. Dans cette même cocotte, faites suer les légumes (carottes, oignons, sans oublier les légumes de la marinade, qui auront préalablement été découpés en mirepoix) à feu doux pendant 5 à 6 minutes.
  4. Ré-incorporez la viande à la cocotte, et saupoudrez de farine torréfiée (en effet, il ne faut pas que la farine blanchisse la sauce. Ainsi si vous la torréfiez à sec, elle prendra un petit goût de grillé et se changera de couleur. Idéal pour cette recette, ainsi que pour d’autres recettes tels que le lièvre à la Royale par exemple), ajoutez le vin de la marinade et faites cuire à feu très doux pendant 3 heures.
  5. Sortez la viande et réduisez la sauce en portant celle-ci à ébullition. Epaississez celle-ci d’un beurre manié si nécessaire. Ajoutez à cette sauce les champignons, les lardons et les petits oignons glacés.

Saupoudrez de persil plat finement coupé et servez avec des pommes de terre. Je pousse le vice au maximum en servant ce boeuf bourguignon de délicieux spaetzle alsaciens que je fais revenir dans un peu de beurre avant de servir…. Oui je sais, rien de diététique dans tout ça, mais on succombe une fois par an seulement, alors on peut se lâcher!Boeuf bourguignon _ Marie Devellereau

Le petit plus de Marie ++

J’ajoute en fin de cuisson un peu de sirop d’érable (ou sirop d’agave, ou sucre rapadura ou sucre de canne….) pour compenser l’éventuelle acidité du vin.

Et je saupoudre d’un peu de cacao amer pour apporter une touche encore plus gourmande à la recette, tout en respectant la personnalité du plat. Le cacao est une épice comme une autre, et il n’est pas exclusivement réservé au chili con carne!

ENJOY!

Soin du visage homemade

Skinceuticals

Avez-vous entendu parler de la marque Skinceuticals? (Prononcer : « Skéne’sssoutikeuls »)…Ha haaa… amis anglophones, here I am!!!
J’ai découvert cette marque fabuleuse il y a quelques mois de cela, grâce à mon amie Laurence, experte en beauté (elle est d’ailleurs une ambassadrice de la beauté à elle toute seule!). Nous nous sommes rendues à l’institut Jouvence, Cabinet de médecine esthétique à Neuchâtel, et là, le Dr Marva Safa m’a convaincue. Tout au long de ma vie, j’ai mis quantité de produits issus d’une non moins importante quantité de marques. Depuis Estée Lauder, Clinique ou Guerlain jusqu’à Caudalie, Avene, Darphin, Décléor, j’ai essayé pas mal de choses. Plusieurs marques sortent cependant du lot:

  • Yonka, la quintessence du soin phyto-aromatique. Avec un coup de coeur pour leur Lotion Yon-Ka PNG, une brume rafraîchissante et énergisante, qui se révèle un must-have en été… Que du bonheur! Les huiles essentielles qui composent ce produit stimulent votre épiderme et lui apportent fraîcheur et tonicité. J’adore! Je parlerai de Yonka dans un autre article. Car cette marque mérite vraiment qu’on parle d’elle.
  • Avene, des soins à l’eau thermale qui font partie de ma trousse quotidienne… Et qui ont également l’avantage de ne pas coûter une fortune. Prendre soin de sa peau est une nécessité, mais tout le monde n’a pas forcément les moyens d’y consacrer des milliards. Avene s’adresse à tout le monde, traite tous les types de peaux, et le résultat beauté est au rendez-vous!
  • Et enfin, last but not least, Skinceuticals, Advanced Professional Skincare!! La marque est précurseur dans la recherche avancée sur les antioxydants. Les produits visent à prévenir et à corriger le vieillissement cutané pour protéger la beauté de la peau. L’ADN de la marque, c’est la très haute concentration en principes actifs, les formules ayant pour but de pénétrer dans les couches profondes de l’épiderme.

Chez Skinceuticals, le rituel de soin consiste à prévenir, protéger, corriger et hydrater... (je n’oublie pas le nettoyage de la peau, mais je ne vais pas en parler ici). J’ai testé, le matin:

  • AOX Eye Gel (serum) et AGE Eye complex (crème) par dessus.
  • Le Serum 10: vraiment top, le grain de peau est plus fin, le teint s’éclaircit….
  • Le Sérum Phloretin CF, son grand frère, la rolls royce: vraiment formidable! On ne peut plus s’en passer.

S’en suit l’obligation de mettre un filtre UV, et vous êtes fin prêtes pour la journée.

Le soir, après un parfait démaquillage, vous appliquerez:

  • Le resveratrol B E : concentré anti-oxydant de nuit, d’une texture ultra légère sans laisser de film gras… très agréable.

La liste des produits Skinceuticals testés s’arrête là. Mais pas la routine beauté. En effet, une fois votre resveratrol B E appliqué, vous appliquerez une crème à base de rétinol.  Le plus concentré (sans passer par la case dermatologue), c’est le Activ Retinol 1.0 de Dermaceutic. Un serum anti-âge réparateur. OBLIGATOIRE pour toutes les peaux de plus de 45 ans. Si vous le ne trouvez pas, optez pour RetrinAL 1.0 Intensive Cream d’Avene. (USA only). Sinon, il vous reste la gamme Ysthéal et Eluage.

Vous saurez tout sur le rétinol en lisant cet article sur le blog www.misslipstick.fr.  Vous savez maintenant ce qu’il vous reste à faire….

Hi everyone!

photo Marie

En guise de préambule……
J’ai tardé à prendre ma plume. Disons que j’ai probablement souffert du syndrome de la page blanche…Par où commencer? Comment ne pas perdre mes lecteurs? Comment définir ma ligne éditoriale?…. Autant de questions qui m’ont inhibée. Et puis hier, le déclic est arrivé!

Ce blog n’est ni pédagogique, ni ludique. C’est un blog qui pourrait rentrer dans la catégorie « lifestyle » avec une bonne dose de vécu. J’ai simplement envie de partager avec mes lecteurs mes découvertes, mes passions, mes astuces et tout ce qui anime mon quotidien, plus ou moins laborieux, artistique, créatif, gourmand, séducteur, utile, pratique, rêveur… Cependant, et parce que je me suis surprise à procrastiner ce qui devait être au départ une occupation ludique, je voudrais me fixer un objectif et publier suffisamment régulièrement pour susciter votre curiosité et générer votre fidélité.

1, 2, 3, partez!